• logo L'En-Droit de Laval

  • L'EN-DROIT DE LAVAL

Atelier de l’Assemblée populaire autonome de Laval
Qu’est-ce que des espaces populaires libérées et comment se les créer?

La pratique politique a profité jusqu'à maintenant du manque d'intérêt de la population. D'une certaine manière, on nous décourage même de participer aux décisions. Cela a permis à plusieurs de profiter malhonnêtement de ce que le système met à leur disposition: l'argent, l'influence et le pouvoir de construire une ville qui ne nous ressemble probablement pas. La population se sent de plus en plus exclue des centres de décisions et ceci se reflète au niveau des taux de votation. En même temps, chez la jeunesse, émerge de nouveaux lieux d’engagement militant. Entre autres, nous avons connu le mouvement des « Occupy » dont un à Montréal. Très vite les participantEs de ces mouvements se sont questionnés par rapport à la politique et à des formes alternatives de démocratie. Ils et elles voyaient un enjeu d’implication.

Le mouvement écologique, qui cherche à défendre des lieux face au rouleau compresseur d’un « développement économique » sans lien avec les besoins de la population prise en totalité, force ses participantEs à réfléchir à la question du politique. Se trouver un terrain pour créer du logement social amène les participantEs à un projet de COOP ou d’OBNL d’habitation à réaliser que le contexte politique doit être pris en compte.

On ne peut pas être seulement en opposition, être défaitiste et dire que les enjeux sont déjà faits et qu’on doit subir. Au contraire, les citoyenNEs doivent prendre leur place et s’arroger de lieux pour construire une démocratie qui correspond à leurs besoins. Se doter d’un terrain pour y définir ce qu’on y fera, voilà un projet de démocratie pratique en marche et d’éducation politique. Ce ne sont pas les exhortations à voter qui vont éduquer la population à la démocratie; c’est en lui donnant des enjeux, des lieux de pouvoir où exercer et pratiquer la démocratie qui va rendre cette dernière vivante.

Ce ne sont pas des sauveurs qui vont changer la vie des gens de Laval mais plutôt les citoyenNEs de la base qui vont s’organiser pour ce faire. Ils et elles doivent apprendre à construire une nouvelle démocratie et il importe d’innover. Pourquoi ne pas allouer la gestion de terrains à des citoyenNEs qui créeront des espaces verts, des jardins communautaires, des lieux collectifs d’agriculture urbaine mais aussi du logement pour les moins nantis de la société? Cela peut se faire. Des expériences concrètes d’autogestion populaire existent. Pourquoi ne pas étudier celles-ci, se les approprier et construire quelque chose de mobilisateur à Laval?

L’atelier aura lieu à 14h00 le 9 juillet au Parc des Prairies dans le cadre du Barbecue populaire de L’En-Droit de Laval. C’est un rendez-vous?



 Espace réservé aux indications sur les droits d'auteur ou de propriété.
Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à [EmailProjet].
Dernière mise à jour le : 14 juin 2017.